Famille Van Cauwenberghe
Énergie bioDentergem

Famille Van Cauwenberghe

En bref

  • bioénergie
  • eleveur de vaches laitières
  • de l’électricité pour 15 ménages

Lorsque Jasper, alors jeune vingtenaire, quitte son emploi de technicien de maintenance pour reprendre la ferme laitière de ses parents, il prend immédiatement le taureau par les cornes. Il élève ses vaches lui-même et produit leur nourriture. De plus, Jasper est également autonome en énergie. Un monodigesteur fut l’investissement parfait pour faire tourner la ferme à l’énergie verte. « C’est ce qu’on appelle du bon sens agricole. »

Bien que les parents de Jasper soient à la retraite, ils donnent encore un coup de main chaque jour. « Ma maman s’occupe des veaux et mon papa travaille dans les champs. » L’épouse de Jasper travaille comme comptable chez Thermote-Vanhalst. Un revenu stable est toujours bienvenu. « Nous ne voulons pas tout miser sur l’agriculture, car le secteur est trop incertain », explique Jasper.

Activité familiale

Après les heures de travail et d’école ou pendant les week-ends, toute la famille Van Cauwenberghe travaille à la ferme. « Nos enfants n’ont que 4 et 6 ans, mais Mathis et Charlotte adorent donner du lait aux veaux. » La famille se rend à la plaine de jeux de temps en temps et passe quelques jours à la mer une fois par an. « Un agriculteur n’a pas beaucoup de temps libre. Notre métier est aussi notre passion, c’est comme ça. »

Technologie de pointe

Jasper savait depuis longtemps qu’il voulait produire sa propre énergie durable. Une éolienne ou des panneaux solaires ne constituaient cependant pas des options envisageables, car les robots de traite nécessitent un flux continu d’électricité. Il a alors visité plusieurs entreprises équipées de monodigesteurs. « Les problèmes qu’ils rencontraient au début commençaient lentement à disparaitre. De plus, je savais qu’en cas de problème technique, mon expérience en tant que technicien de maintenance serait utile », souligne Jasper. 

De déchet à électricité verte

Jasper ne regrette pas son choix, bien au contraire. « C’est très gratifiant de produire sa propre énergie et de partager le surplus avec d’autres par le biais de Bolt. C’est aussi formidable de produire de l’énergie à partir des excréments des vaches. Nous disposons d’un robot à fumier spécial dans l’étable qui achemine le fumier directement à la fosse à lisier, ce qui minimise les risques d’évaporation de l’azote dans l’atmosphère. »

Une affaire sérieuse

Jasper a découvert Bolt grâce à une publicité sur Facebook. « J’ai tout de suite vu que vous preniez l’énergie verte réellement au sérieux. Vous expliquez aux consommateurs d’où vient leur énergie de manière divertissante. Vous êtes transparents. Une grande multinationale comme fournisseur d’énergie ? Je ne pourrais plus ! »

Dans votre région