BiomasseOelegem Ranst

Paul, Karin, Jolien et Annelies

En bref

  • de la bio-énergie
  • exploitation laitière
  • de l'énergie pour 48 familles

Paul et sa femme Karin dirigent l'exploitation laitière "Het Lekker Koeike" à Ranst. Et même si 300 vaches, ça fait beaucoup de lait, dont une partie est transformée sur place en grands classiques des desserts flamands tels que le gâteau à la crème glacée, le riz au lait ou la mousse au chocolat; il faut bien dire que 300 vaches, ça fait aussi beaucoup de déchets. Mais chez Het Lekker Koeike, ils ont aussi trouvé la parade : une poche de digestion, qui permet de transformer ces déchets en biogaz.

L'exploitation laitière est passée du père au fils en 1995. À l'époque, il n'y avait que 36 vaches qui paissaient paisiblement dans la prairie, ce qui n'était pas suffisant pour survivre uniquement avec les livraisons de lait aux grossistes en produits laitiers. C'est pourquoi le couple avait pris la décision de proposer également des produits frais de la ferme. Depuis, ils sont passé à 300 vaches, et ils ne comptent pas en rester là.

Sucré-salé

Dans la cuisine de la ferme, Paul, Karin et deux de leurs filles - Jolien et Annelies - préparent leurs délicieux produits laitiers. "Ma femme Karin est la meilleure cuisinière de nous tous, elle a le sens du détail", dit Paul. "En été, nos glaces sont très appréciées, en hiver, nous servons aussi des gaufres et des crêpes". Outre les friandises, vous pourrez également déguster un assortiment de fromages sur la terrasse ensoleillée de la ferme, accompagné d'une bière régionale. "Nous pensons qu'il est important de travailler avec les producteurs locaux. En plus des bières, notre miel et nos myrtilles proviennent également d'agriculteurs locaux que nous connaissons personnellement", explique Paul.

Melk4Kids

Pour propager leur vision, la famille organise régulièrement des visites guidées de leur installation. Les inscriptions se font par l'intermédiaire de Melk4Kids, un projet éducatif du gouvernement flamand qui initie les enfants au monde du lait. "J'essaie d'adapter mon vocabulaire à chaque âge, mais je leur donne toujours toute l'histoire : du veau à la vache, de la vache au lait et du lait au produit final."

Du fumier à l'énergie

À la ferme, vous pourrez également voir comment le fumier est fermenté par la poche de digestion pour le transformer en biogaz. Paul a choisi un modèle de digesteur particulier, qui permet d’accomplir le processus sur place. "D'autres digesteurs produisent également de l'énergie verte, mais ils nécessitent beaucoup de transport. Ou alors les produits qu’ils transforment ne sont pas toujours des vrais déchets", explique Paul. "Dans notre cas, seul le fumier peut aller dans le digesteur". Le résultat ? Une électricité régionale respectueuse de l’environnement.

Mettre sa région en avant

Bolt s'est avéré être le partenaire idéal pour Paul. "L'idée qu'une partie de l'électricité que je produis puisse être rendue à des consommateurs locaux est géniale", dit-il. Lorsque nous avons demandé à Paul pourquoi les gens devraient venir se fournir en énergie chez lui, il nous a simplement répondu: "parce que chez nous, c'est de l'électricité vraiment, vraiment, vraiment verte". Pas besoin d’en dire plus!

Achetez votre énergie à Paul dès à présent ! Calculez votre prix et optez pour ce producteur.



Assistance téléphonique?

Avez-vous besoin d'aide ou souhaitez-vous poser une question avant de compléter votre inscription? Laissez votre nom et prénom ci-dessous ainsi que votre numéro de téléphone afin que que nous puissions vous recontacter.

Dans votre région